Comment négocier une augmentation de salaire auprès de sa direction ?

Pour beaucoup de salariés, demander une augmentation salariale est un moment assez stressant. Calmez-vous, car tout réside dans la négociation. Pour que votre employeur accepte votre demande, il suffit d’avoir les bons arguments. Alors, comment négocier auprès de votre direction une augmentation de salaire ? 

Faites une analyse réaliste de votre salaire

Avant toute chose, faites une veille sur les salaires appliqués dans votre secteur d’activité en tenant bien évidemment compte de la région, de la taille de votre entreprise, de votre ancienneté et de votre niveau d’expérience. Pour être mieux situé sur le marché du travail :

  • renseignez-vous auprès de vos collègues qui occupent le même poste que vous pour connaitre leur salaire actuel ;
  • cherchez sur internet ou dans la presse les offres d’emploi pour votre poste ainsi que la rémunération proposée par les entreprises installées dans votre zone géographique ;
  • faites des simulations en ligne pour évaluer votre salaire et faites une comparaison avec votre rémunération actuelle.

Fixez-vous une fourchette de revenu

Avant toute chose, prenez en compte la situation actuelle de l’entreprise. Toutes les informations vous seront utiles pour savoir quel est l’état de santé réel de l’entreprise. À présent, à la place d’un montant de rémunération précis, fixez-vous une fourchette de revenu à atteindre. En effet, vous avez la possibilité de négocier d’autres avantages annexes tels qu’une voiture de fonction, un nouvel ordinateur portable, une prime ou un bonus, des jours de télétravail, un financement de formation… Faites bien votre calcul, car les avantages annexes sont parfois plus intéressants qu’une augmentation salariale. 

Choisissez le bon moment

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable d’entamer votre négociation dans une période propice. Dans certains cas, vous aurez la possibilité de demander une augmentation de salaire à la fin d’un projet, d’une promotion…

Préparez vos arguments

Montrez à votre employeur que vous avez de la compétence, que vous êtes capable d’apporter un plus à la société. Montrez-lui que vous êtes en mesure d’améliorer la qualité de votre travail, de contribuer à la satisfaction des clients. Surtout, évitez de parler de votre vie privée. 

Par ailleurs, lors de votre entretien avec votre chef, adoptez une bonne posture. Restez calme et toujours souriant, quelle que soit la circonstance. Restez positif et faites preuve de flexibilité et de diplomatie. Préparez-vous mentalement, car pour convaincre, vous devez être vous-même convaincu de votre argumentaire. Évitez toute attitude agressive ou conflictuelle afin de mettre toutes les chances de votre côté.

En cas d’acceptation de votre demande, remerciez votre employeur et proposez-lui un rendez-vous dans 6 mois pour faire le point et montrez-lui votre fiabilité. En cas de refus, ne prenez aucune décision à la hâte. Et fixez une date ultérieure pour discuter de nouveau. Au cours de la négociation, évitez les ultimatums et ne vous comparez pas avec d’autres salariés.