Création d’entreprise : la question de la comptabilité

Comme tout projet professionnel, la création d’entreprise est une véritable aventure. Ainsi, plus de 500 000 entreprises sont créées chaque année en France, et ce, depuis 2009. Toutefois, un accompagnement sur mesure et des conseils avisés optimisent les chances de réussite d’une société nouvellement créée. Cela s’applique notamment lors de la mise en place de la section comptabilité.

Pourquoi faire appel à un expert-comptable en ligne ?

Créer une entreprise implique de nombreuses démarches dont le choix du statut juridique : EIRL, SARL, SAS… C’est pourquoi il est judicieux de faire appel à un expert-comptable en ligne. Ses connaissances en droit et en fiscalité vous seront particulièrement utiles lors de l’accomplissement des formalités légales. À titre informatif, vous pouvez notamment vous fier au site www.lebonexpertcomptable.com pour l’accompagnement à la création d’entreprise. De par l’étendue de ses connaissances, ce professionnel est présent durant la mise en place du projet. Il intervient à toutes les étapes : le business plan, les choix fiscaux/juridiques/sociaux ainsi que la rédaction des statuts. L’expert-comptable vous fera gagner du temps en vous indiquant les options les plus pertinentes pour votre projet de création d’entreprise. Il se charge également des démarches telles que l’insertion de l’avis dans le journal d’annonces légales, ou encore l’enregistrement des statuts.

Se faire accompagner par un expert-comptable : les démarches de rigueur

En tant que professionnel du chiffre, l’expert-comptable exerce une profession règlementée. La comptabilité est effectivement un domaine régi par un code de déontologie, des normes professionnelles ou encore un code commerce. Dans ce sens, l’expert qui accepte une mission d’accompagnement à la création d’entreprise doit se conformer aux formalités en vigueur. Tout commence par la rédaction de la lettre de mission qui récapitule le projet : sa durée, les objectifs, mais également les limites. Le tarif de la prestation y est également mentionné.

accompagnement par un expert comptable, indispensable pour les entreprises

Une fois la mission achevée, l’expert-comptable se doit d’établir un rapport. Il remettra en sus une attestation signée. Ce document résume les travaux réalisés, les constats ainsi que les recommandations pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Pour rappel, ce professionnel de la comptabilité est tenu à une obligation de discrétion, voire au secret professionnel. L’expert-comptable doit s’acquitter de son devoir de conseil. S’il est tenu à une obligation de moyen, il n’est pas assujetti à une obligation de fin. En d’autres termes, il ne peut être responsable de la non-obtention de financements ou de l’échec du projet.

La phase post-création : ce qu’il faut retenir

Un projet de création de sociétés s’opère en plusieurs phases. Le rôle de l’expert-comptable consistera à déterminer l’organisation administrative et comptable la plus indiquée. S’ensuit la mise en place des différents outils de gestion : indicateurs, tableaux de bord ou reporting. C’est également durant la phase post-création qu’il convient de s’acquitter des obligations sociales telles que les bulletins de paie, les déclarations de charges sociales.

À ceux-là s’ajoutent les obligations fiscales, dont les déclarations de résultats ainsi que les déclarations de TVA. La mission de l’expert-comptable consistera à faire respecter le formalisme juridique approprié au fonctionnement de l’entreprise. Il veillera à la bonne tenue de la comptabilité et des états financiers de l’entreprise. Et bien évidemment, il demeure un conseiller de premier ordre pour les dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.